Avocat garde à vue

LE PLACEMENT EN GARDE À VUE

Régulièrement sollicité pour assister des personnes placées en garde à vue, votre avocat pénaliste a acquis l’expérience nécessaire pour défendre vos intérêts dès le début de la procédure pénale.

La garde à vue est une mesure privative de liberté qui se déroule dans les locaux de la Police ou de la Gendarmerie.

Parce qu’il s’agit d’une véritable épreuve pour la personne mise en cause, il est essentiel qu’elle bénéficie de l’assistance d’un avocat pénaliste rompu à la défense pénale d’urgence.

DÉROULEMENT & DURÉE DE LA GARDE À VUE

La durée de la garde à vue est de 24 heures pour les personnes majeures. Mais il peut être mis fin à la garde à vue avant l’expiration de ce délai.

La garde à vue peut être prolongée pour une nouvelle période de 24 heures. Dans ce cas-là, la durée maximale de la garde à vue est fonction de l’infraction reprochée.

La personne mise en cause a le droit d’être assisté d’un avocat durant ses auditions. Il peut s’agir d’un avocat commis d’office, de l’avocat de son choix ou d’un avocat désigné par l’un de ses proches. Dans cette dernière hypothèse, le mis en cause devra confirmer qu’il souhaite être assisté par l’avocat désigné par ses proches.

Contactez DORANGES AVOCAT afin d’être assisté et défendu dès le début de la garde à vue par un avocat spécialiste en défense pénale.

LE RÔLE DE L'AVOCAt pénaliste en garde à vue

L’avocat n’a pas accès au dossier de la procédure durant le temps de la garde à vue. Il est néanmoins indispensable de faire appel à un avocat pénaliste qui est le seul à connaître la stratégie à adopter durant la garde à vue.

L’avocat pénaliste veillera au bon respect des droits du mis en cause et s’assurera de la régularité de la procédure.

LES SUITES DE LA GARDE À VUE

La garde à vue n’est qu’une étape de la procédure pénale qui débouche, bien souvent, sur une audience pénale.

Votre avocat pénaliste vous accompagne tout au long de la procédure engagée à votre encontre et vous défend devant le juge d’instruction, en cas d’instruction correctionnelle ou d’instruction criminelle, en comparution immédiate mais également devant le tribunal correctionnel en cas de convocation à une audience.